cantonale 017-18


Cantonale Berne Jura 2017/2018
 
Du 3 décembre 2017 au 21 janvier 2018
 
 
Vernissage en présence des artistes : dimanche 3 décembre dès 17h
 
 
Finissage/Rencontre avec les artistes :
dimanche 21 janvier dès 15h

 
 
http://cantonale.ch/
 
 
 
 

La Cantonale Berne Jura est une exposition intercantonale qui accueille chaque année les œuvres d’artistes des cantons de Berne et du Jura dans neuf centres d’art et musées. Pour l’édition 2017/2018, l’Espace d’Art Contemporain (les halles) à Porrentruy propose douze œuvres aux lignes claires et aux silhouettes graphiques distillées avec humour. A l’instar d’une nature morte, des éléments plastiques, presque familiers, sont agencés autour d’un tapis, élément central de mobilier. Le dispositif souligne les analogies des différentes œuvres pour mieux marquer leurs singularités.

Le tapis découpé de Philip Ortelli (*1990) remet en question la perception du visiteur, illustrant l’importance de la relation entre le titre et l’oeuvre. Avec Growing old with friends  (vieillir avec ses amis), le duo Pause Ohne Ende revisite un déambulateur traditionnel pour en faire un modèle à plusieurs. Les oeuvres Venus de Beat Feller (*1955) et Verzweigung 1, Verzweigung 2 d’ Eva Maria Gisler (*1983) introduisent un dialogue formel. L’une en bois laqué tandis que les deux autres sont en béton. Ici aussi, l’esthétique minimale n’empêche pas la référence à l’être humain. Manuel Köchli (*1988), inspiré par les objets du quotidien, interroge quant à lui les limites de l’autonomie du corps. Martin Jakob (*1989) dissémine des bâtons qui servent de mélangeurs à peinture, glânés dans des ateliers d’espaces d’exposition. Franziska Baumgartner (*1987) se joue des propriétés et variations des matériaux échappant au contrôle pour générer des moments de dissolution, de déformation et d’aliénation de l’objet. Sereina Steinemann (*1984) propose un dyptique de peintures (Florida), représentant un pamplemousse et un carré, qui fait écho aux autres oeuvres par leur simplicité formelle. Brigitte Jost (*1964) a peint sur verre une série de hameçons surréalistes et parfois effrayants (Köder) alors qu’Emmanuel Wüthrich  (*1969) présente Passer (VI) - «passagères», une série de sept photogrammes d’insectes réalisés en cyanotypies. Julia Dorenwendt (*1983) intervient directement sur les murs de l’espace en les marquant de silhouettes géométriques s’inscrivant  toujours dans un cercle de départ. Pour finir, Timo Ullman (*1987)  en collaboration avec René Müller met à disposition du visiteur une Canne pittoresque, miroir convexe monté sur une barre à selfie et l’invite à découvrir l’exposition avec un autre regard. 

 
 
Jury : Catherine Kohler, Maude Queloz, Philippe Queloz, Sébastien Strahm
 
Heures d’ouverture : jeudi 17h-19h, samedi 10h-12h et 13h30-17h30, dimanche 13h30-17h30 / Entrée libre
 
Contact : Maude Queloz , commissaire d’exposition, maude.queloz@unifr.ch, T : 077 534 92 44

 

Prochaine exposition : Adriane Morard, 11.02. – 1.04.2018